0

Total: 0,00


Votre panier est vide.

DOSSIER IMMUNITE : l’Apithérapie et la Propolis

DOSSIER IMMUNITE : l’Apithérapie et la Propolis

DOSSIER : IMMUNITE

Partie 1 : L’Apithérapie et les bienfaits de la Propolis

GENERALITES

L’Apithérapie :

Ethymologie du mot « Apithérapie » : « Api » vient du latin « apis » qui signifie « abeilles  » et « Thérapie » vient du grec « therapeia » qui signifie « soins ».

L’apithérapie est une médecine douce et naturelle qui utilise les produits récoltés, transformés ou sécrétés par les abeilles tels que le miel, le pollen, la propolis, la gelée royale, le venin, à des fins thérapeutiques. L’utilisation de ces produits de la ruche permet de stimuler l’organisme et le système immunitaire et de soulager ainsi de nombreux maux.

La Propolis :

Ethymologie du mot « Propolis » : « Pro » et « Polis » viennent du grec et signifie respectivement « devant, en avant de » et « ville, cité » soit « devant la cité » qui veut dire rempart, qui protège.

Dans la Grèce Antique, Aristote évoquait déjà la propolis comme étant « un remède aux infections de la peau, des plaies et des suppurations. » (L’Histoire des Animaux)

Depuis plus de 30 ans, de nombreux scientifiques se passionnent pour ce fabuleux produit riche en molécules aux propriétés antibiotiques naturelles utilisé dans certains pays en milieu hospitalier.

QU’EST-CE QUE LA PROPOLIS ?

La propolis est une substance résineuse fabriquée par les abeilles à partir de résines, cires et baumes végétaux récoltés essentiellement sur les bourgeons et écorce de certains arbres (peuplier, bouleau, marronnier, sapin, chêne, épicéa, …) et mélangée avec leurs sécrétions salivaires et à leur propre cire. En Europe 95% de la propolis provient du peuplier.

Au sein de la ruche, les abeilles se servent de la propolis pour se protéger des courants d’air en bouchant d’éventuelles fissures, de l’humidité, des bactéries, virus, moisissures, etc …

PRODUCTION ET RECOLTE

La quantité de propolis que peut récupérer un apiculteur par ruche est très variable selon la race d’abeilles et l’environnement. On estime qu’elle se situe entre 100 et 300 grammes de produit brut par ruche et par an. Bien sûr comme dans l’agriculture, des techniques intensives existent qui permettent aux abeilles de produire 800 grammes de produit brut par ruche et par an ! Je ne peux que vous conseiller d’utiliser des produits issus de production responsable et respectueuse de l’environnement et de l’abeille !!

La récolte de la propolis par l’apiculteur se fait en raclant les cadres et les parois de la ruche. Mais elle peut se faire également grâce à l’utilisation de grilles en plastiques alimentaires, en bois ou en toile qui sont placées au-dessus des cadres de la ruche. En aucun cas, la vie de l’abeille n’est mise en danger dans ce processus !

COMPOSITION

La propolis est une substance d’une très grande richesse car elle peut contenir jusqu’à 300 composants différents.

La propolis est composée de :

  • Résines (flavonoïdes, acides phénoliques + esters) : entre 45 et 55%,
  • Cire et acides gras (la cire d’abeille et des plantes) : entre 25 et 35%
  • Huiles essentielles (volatiles) : 10%
  • Pollen (Protéines (6 acides aminées libres>1%) arginine et proline jusqu’à 46% du total) : 5%
  • Autres composés et minéraux (Cétones, lactones, quinones, stéroïdes, acide benzoïque, vitamines, sucres. T races de 14 minéraux : silice et zinc  sont les plus communs) : 5%

DIFFERENTES PROPOLIS

Vous trouverez dans le commerce, différentes sortes de propolis, de différentes couleurs qui viennent de différentes régions du monde !

  • La Propolis Verte brésilienne issus du « romarin des champs », fait l’objet d’études cliniques pour ses vertus dans le traitement du cancer.
  • La Propolis Rouge brésilienne et cubaine. A Cuba, l’apithérapie est une médecine de première intention utilisée pour le traitement de la plupart des maladies infectieuses. La propolis a la première place dans l’arsenal thérapeutique
  • La propolis Brune ou Noire européenne, la plus ancienne utilisée et celle qui fait l’objet du plus grand nombre d’études cliniques. Dans les Pyrénées, les apiculteurs Ballot-Flurin ont développé des protocoles d’extraction de la propolis adaptés à un usage précis : vous trouverez donc la propolis blanc/crème sans alcool (adaptée aux enfants et personnes sensibles), la propolis jaune extraite sur un lit d’argile ou sur huile et la propolis noire extraite avec de l’alcool.

PROPRIETES PHARMACO-BIOLOGIQUE DE LA PROPOLIS

Plusieurs études scientifiques ont identifiées de nombreuses activités biologiques à la Propolis dont :

  • Une activité antibactérienne (la plus étudiée) : sur de nombreuses souches Gram- et Gram+ (Staphylocoque doré, Listeria, Salmonelle, Escherichia coli, …). Certaines études ont démontré que des souches résistantes aux antibiotiques étaient sensibles à la propolis.
  • Une activité antifongique: sur de nombreuses levures, champignons et parasites (Candida, Aspergillus flavus, Penicillium viridicatum, Tripanosoma cruzi, Tichomonas vaginalis, …)
  • Une activité antivirale : sur de nombreuses souches (myxovirus, poliovirus, coronavirus, rotavirus et adénovirus), herpès.
  • Une activité anti-inflammatoire: certaines études démontrent des résultats équivalents à la cortisone ou à l’aspirine dans le contexte de l’arthrite (8)
  • Une activité antioxydante : grâce à sa teneur importante en polyphénols
  • Une activité antiparasitaire : notamment contre les trichomonas, les trypanosomas
  • Une activité immunomodulatrice: elle stimule ou calme le système immunitaire suivant l’état dans lequel il est. Lors d’infections, la propolis soutient les cellules immunitaires et lors d’allergies, par exemple, elle aura tendance à calmer le jeu.
  • Une activité Cicatrisante: elle permet de régénérer les tissus
  • Une action en cancérologie: de nombreux écrits existent sur l’action de la propolis sur de nombreux cancers (on parle ici, bien sûr, d’un accompagnement très intéressant dans un programme de soutien de la personne pendant un cancer !)

INDICATIONS (liste non exhaustive)

  • Dermatologie : Mycose, furoncle, herpès, zona, acné, brûlure, plaie, escarre, ulcères variqueux, psoriasis, verrue, eczéma, etc …
  • Cosmétique : soin de la peau et des cheveux
  • Stomatologie : aphtes, gingivites, abcès, caries, stomatites
  • ORL et sphère pulmonaire (grippe, rhinite, sinusite, otite, angine, laryngite, pharyngite, bronchite, asthme …),
  • Sphère urogénitale : vaginite, prostatite, cystite, néphrite, dysménorrhée,
  • Sphère cardiovasculaire : hypertension
  • Rhumatologie : arthrite, polyarthrite, spondylarthrite
  • Sphère gastroentérologique : colite, ulcère, constipation, hépatite,
  • Sphère ophtalmologique : conjonctivite, orgelet

 IMMUNITE

Chaque personne est constituée de deux types d’immunité : l’immunité innée et acquise.

L’immunité innée correspond à notre système immunitaire actif dès la naissance. Elle est la première ligne de défense du corps. Il se compose d’un réseau de cellules, de tissus, et d’organes qui travaillent ensemble pour protéger notre corps. Les cellules telles que les globules blancs, les leucocytes, se trouve essentiellement dans les organes lymphatiques (ganglions lymphatiques, la rate, le thymus, les amygdales …)

L’immunité acquise correspond au système immunitaire qui continue à se construire et à s’améliorer tout au long de notre vie (résistance, développement d’anticorps suite à une infection, vaccination, etc …)

Malheureusement, chaque être humain n’a pas le même niveau d’immunité. Les facteurs génétiques et environnementaux peuvent affaiblir les défenses immunitaires. Une fatigue ou un stress chronique, une alimentation mal équilibrée, le manque de sommeil, le vieillissement, la sédentarité ou le surentraînement, une maladie auto-immune ou un cancer, etc … diminueront les défenses naturelles immunitaires de l’organisme.

Un déficit immunitaire déclenche différents symptômes auxquels il est intéressant de prêter attention afin de faire le nécessaire notamment avant la saison hivernale. En effet, des infections fréquentes (urinaires, de l’estomac, de la peau ou de la sphère ORL, …) ou encore des gencives constamment enflammées ou rouges, les diarrhées fréquentes sont autant de signes d’une déficience immunitaire qui laisse alors la porte ouverte aux agents pathogènes tels que les virus ou bactéries.

PROPOLIS ET IMMUNITE

La propolis est une alliée très intéressante dans la stimulation du système immunitaire, de nombreuses études cliniques l’ont démontrée. Elle permet de stimuler nos défenses naturelles et de nous protéger des maladies infectieuses microbiennes et virales.

C’est sa richesse en flavonoïdes qui est un atout majeur pour notre santé. Les flavonoïdes sont une sous classe des polyphénols. « Ils sont essentiellement connus pour leur action antioxydante. Ils participent à renforcer l’élasticité, l’étanchéité des vaisseaux sanguins et donc, leur résistance. Ils contribuent également à améliorer l’irrigation et la dilatation des artères et réguleraient ainsi la tension artérielle. Ils participeraient également à lutter contre l’altération des fibres de collagène, indispensable au maintien de la santé cellulaire. Ils contribuent à protéger l’organisme des méfaits liés à la pollution, à l’ingestion de substances toxiques (alcool, tabac…) ou encore à l’exposition au soleil, méfaits responsables du vieillissement cellulaire et de la sénescence.

Si les radicaux libres sont produits naturellement par l’organisme pour lutter contre les bactéries et les virus, ils peuvent aussi, dans certains cas, être produits en excès et dégrader les parois des cellules, les protéines ou l’ADN. C’est là que les antioxydants interviennent et trouvent toute leur raison d’être » (source : havea.com)

 APPLICATION

Suivant le but recherché, la propolis s’utilisera par voie externe ou interne. Vous trouverez de nombreuses formes différentes sur le marché : petites gommes, pastilles pour la gorge, crème pour la peau, sirop, ampoules, spray, …

Pour l’utilisation de ces différents produits, il est important de prendre en compte les recommandations de chaque fournisseur.

 POUR ALLER PLUS LOIN

En tant qu’apicultrice amateur, je partage les valeurs de la société Ballot-Flurin qui ont une approche écologique et très respectueuse de l’abeille. Répertoriée comme « apithérapiste » Ballot-Flurin, je peux vous conseiller et vous faire bénéficier de 5% sur leurs produits.

Et si vous êtes intéressés pour un atelier axé sur l’apithérapie et la présentation de l’ensemble des produits Ballot-Flurin, n’hésitez pas à m’en faire part pour que je puisse le mette en place prochainement.

Avertissement : L’apithérapie ne se substitue en aucun cas à un suivi ou un traitement médical, et ne permet en aucun cas d’établir un diagnostic ou de modifier une prescription médicale. En revanche,l’apithérapie est un excellent complément à la médecine traditionnelle, elle lui apporte une aide très efficace.

SOURCE BIBLIOGRAPHIQUE :

– Apithérapie, Jean-Luc Darrigol (2017)

– Value-added products from beekeeping by R. KRELL (1996)

– Park EH, Kahng JH. Suppressive effects of propolis in rat adjuvant arthritis. Arch Pharm Res. 1999 Dec; 22(6):554-8.

– Thèse de Séverine Boisard. Caractérisation chimique et valorisation biologique d’extraits de propolis. Sciences pharmaceutiques. Université d’Angers, 2014. Français. NNT: 2014ANGE002

– Thèse de Mathilde Baudel. L’apithérapie. Université Picardie, 2017.

– L’Apithérapie, Catherine Ballot-Flurin (2015)

– ActuApi66 n°2-2015

– Altheaprovence.com

Continuez à me suivre sur les réseaux : FacabookInstagramLinkedin !